En Manoeuvres


Gentils soldat de l'âme
J'entends vos pas derrière le mur
Le battement régulier de votra air de marche
Fait vibrer l'air qui fait vibrer ma chair
Guide mon coeur vers les battements de l'âme.
Personne ne voit la relève
De la garde; sauf quelque signe
Un chapeau modifié, des cuivres
Astiqués, un changement de pas,
Un visage familier sue le départ, un
Gallon de plus à l'épaule.
A vos postes! Protégez les minces
Portes des murs solides du fort
Aux allures permanentes!
Montrez un oeil à la fenêtre,
Un pied au portique, une raide
Enseigne au bout d'une hampe, montrez
Force et fierté - une marche, un air,
Une roulade, un salut - que
Tous dans la plaine sachent
Que le Roi existe, le Roi
Qu'ils ne voient jamais.


Jeffrey Burrows

translation by Jacques Rancourt


Open Circle